Sciences cognitives à l’Ecole: adapter la pédagogie

Sciences cognitives à l’Ecole: adapter la pédagogie

Donnez-vous les meilleures conditions de réussite du changement :

  • Bâtissez un projet clair : objectifs, modalités, attendus
  • Informez votre équipe de direction
  • Nous informer, c’est important pour le partage d’expérience : contact@sciences-cognitives.fr (rubrique CONTACT)
  • Identifier et transmettre les résultats, quels qu’ils soient, à l’établissement, à nous.

 

  1. Vous pouvez vous lancer seul, à deux, en équipe (disciplinaire ou pédagogique de classe). Evitez cependant de rester seul.
  1. Informez votre équipe de direction, généralement très intéressée par ces initiatives et susceptible de vous apporter un accompagnement.
  1. Quelques mois après votre implication, établissez un premier bilan. Quels que soient les résultats obtenus, il est extrêmement utile de nous faire part de l’effet (quantitatif ou qualitatif) de votre démarche. C’est en collectant les résultats du plus grand nombre possible d’expérimentations et d’initiatives, que nous avancerons efficacement ensemble. Merci mille fois de donner suite: contact@sciences-cognitives.fr (Rubrique CONTACT)
  1. Reportez-vous aux témoignages de collègues qui ont expérimenté, ou qui pratiquent (Rubrique TEMOIGNER). Nous pouvons également vous aider (Rubrique CONTACT)
  1. Soyez aussi rigoureux que possible dans la mise en œuvre de votre expérimentation. Nous vous conseillons d’être clairs sur :
  • Objectifs : Quels objectifs vous fixez-vous ?
  • Hypothèses : Que voulez-vous vérifier auprès des élèves ?
  • Conditions : Que vous donnez-vous comme conditions pour réaliser l’expérimentation ?
  • Protocole : Comment allez-vous procéder précisément : modalités pratiques, et déroulement dans le temps
  • Résultats : Comment allez-vous observer les effets : performance des élèves, climat de classe, autres indicateurs.
  • Conclusion : Quelles conclusions tirez-vous ?

Et surtout évitez les écueils suivants :

  • Une conclusion trop hâtivement tirée, il est rare d’observer des effets probants du premier coup. Ne tuez pas trop vite l’initiative dans l’œuf !
  • Trop de paramètres embrassés simultanément. Pratiquez la théorie du 10% : « Changer 10%, laisser le reste, mettre ces 10% à l’épreuve de la réalité, remettre autant de fois que nécessaire l’ouvrage sur le métier pour faire le tour du changement ».