Octobre 2018

Octobre 2018

FILM DOCUMENTAIRE

Demain l’école, du bon usage du cerveau
ARTE, Réalisateur Frédéric CASTAIGNÈDE

A trouver aisément sur Internet en replay, 2018. 54 minutes.

Catégorie : Tout public. Rentrer dans la recherche sur le cerveau au service de l’éducation.

A voir absolument.

Nourrie d’expériences scientifiques menées dans les classes, une éclairante enquête en deux volets sur l’école du futur. Des chercheurs tentent d’utiliser les neurosciences pour révolutionner l’école. La « neuroéducation » consiste ainsi à optimiser les mécanismes cérébraux permettant d’apprendre mieux.

Depuis les années 2000, grâce aux progrès de l’imagerie cérébrale, les neurosciences ont fait un pas de géant. Des chercheurs tentent de les utiliser pour révolutionner l’école, d’où l’émergence d’une nouvelle discipline, la « neuroéducation ». Celle-ci consiste, notamment, à optimiser les mécanismes cérébraux permettant d’apprendre mieux. À l’aide d’électroencéphalogrammes, Eric Pakulak, directeur du Brain Development Lab de l’université de l’Oregon, s’est ainsi rendu compte que la capacité de concentration des élèves de maternelle variait selon leur milieu social. Ces recherches ont débouché sur un programme d’exercices spécifiques, destiné aux écoles de l’État accueillant des enfants défavorisés.
Les neurosciences mettent aussi en évidence le rôle majeur de l’erreur, qui aide à la mémorisation en reconfigurant les réseaux neuronaux, dès lors que l’enfant réalise qu’il s’est trompé. L’apprentissage nécessite aussi un processus de consolidation qui passe par la répétition. Pour essayer d’améliorer l’acquisition de la lecture, des chercheurs ont conçu dans ce sens des applications pour tablette. Un test est mené depuis septembre 2016 auprès de 1 200 élèves de CP de l’académie de Poitiers.

Incroyable plasticité
Que peuvent apporter les neurosciences aux enseignants et aux élèves ? Permettront-elles de construire une autre école, moins inégalitaire et plus adaptée aux enjeux de demain ? « Si on se contente d’évaluer nos enfants sur leur capacité à mémoriser et à calculer, ils risquent de se faire remplacer par des machines« , prévient le biologiste François Taddei. Les chercheurs interviewés à travers le monde font partager leurs expériences et avancées dans la compréhension du fonctionnement du cerveau et de son incroyable plasticité. Le documentaire nous emmène parallèlement dans les classes qui mettent en application leurs théories. Une enquête éclairante, nourrie de nombreux « cas d’école ».

Depuis les années 2000, grâce aux progrès de l’imagerie cérébrale, les sciences du cerveau sont en plein essor et investissent le champ de l’éducation. Connaître les mécanismes cérébraux permet d’apprendre mieux. Les sciences cognitives ont permis des avancées majeures dans la compréhension des quatre grands piliers de l’apprentissage que sont l’attention, l’engagement actif, la correction d’erreur et la consolidation. Eric Pakulak, directeur du Brain Development Lab de l’université d’Oregon, le neuroscientifique français Stanislas Dehaene, les psychologues de la cognition Olivier Houdé et Grégoire Borst, Céline Alvarez, pédagogue, Roland Goigoux, universitaire spécialiste de l’enseignement de la lecture… expliquent leurs démarches.

Ce deuxième volet sur les mécanismes cérébraux d’apprentissage est passionnant et très concret, avec plusieurs expériences en classe. Les neurosciences investissent de plus en plus le champ de l’éducation et ouvrent ainsi de nouvelles portes sur les méthodes d’enseignement. Les explications sont claires et bien illustrées.

_______________________________________________________________________________________________________

 

ARTICLE

Apprendre à apprendre

Adèle Diamond, professeur au département de psychiatrie de l’université de Colombie-Britannique à Vancouver, Canada

Comment aider les enfants à réussir à l’école et, plus généralement, à développer leurs capacités intellectuelles ? Les résultats de travaux fondamentaux en psychologie et en neurosciences permettent de proposer des méthodes pédagogiques efficaces, bien qu’elles semblent parfois aller contre le bon sens

« Apprendre à apprendre » par Adèle Diamond

_______________________________________________________________________________________________________

 

NOUS AVONS LU POUR VOUS : 4 FICHES BIBLIOGRAPHIQUES

Invitation à explorer tout ou partie d’ouvrages parus récemment, qui se distinguent par leur adaptation toute particulière au monde de l’apprentissage, mieux comprendre les fonctionnements du cerveau apprenant

 

LES NEUROSCIENCES COGNITIVES DANS LA CLASSE
Guide pour expérimenter et adapter ses pratiques pédagogiques

Catégorie : Savoir et appliquer dans la classe

Editions ESF, juillet 2018

Jean-Luc BERTHIER, Grégoire BORST, Mickaël DESNOS, Frédéric GUILLERAY

Préface d’Olivier HOUDÉ

A l’heure où les neurosciences cognitives font une entrée massive dans le monde de l’éducation, certaines idées reçues sont entre trop répandues. Cet ouvrage s’appuie sur les dernières recherches et une méthodologie rigoureuse pour combattre ces « neuromythes » et mieux relier la théorie sur le fonctionnement du cerveau avec ses pratiques pédagogiques très concrètes.

 

Plus de 80 fiches opérationnelles regroupent :

  • Les objectifs officiels sur les apprentissages
  • Les éléments scientifiques qui fondent les pistes pédagogiques préconisées
  • Les pistes pédagogiques associées à des conseils pour leur mise en œuvre
  • La description d’outils numériques adaptés
  • Des témoignages des acteurs du terrain

Très pratique, l’ouvrage place l’enseignant en position d’expérimentateur, seul ou en équipe pour faire émerger des solutions pédagogiques réalisables en s’appuyant sur des données scientifiques et de très nombreux témoignages.

 

APPRENDRE ! Les talents du cerveau, le défi des machines

Catégorie : Partir de la recherche fondamentale pour mieux comprendre les mécanismes de l’apprentissage.

Editions Odile Jacob, août 2018

Stanislas DEHAENE

« Notre cerveau possède, dès la naissance, un talent que les meilleurs logiciels d’intelligence artificielle ne parviennent pas encore à imiter : la faculté d’apprendre.

Même le cerveau d’un bébé apprend déjà plus vite et plus profondément que la plus puissante des machines actuelles. Et cette remarquable capacité d’apprentissage, l’humanité a découvert qu’elle pouvait encore l’augmenter grâce à une institution : l’école.

Au cours des trente dernières années, d’importants progrès ont été réalisés dans la compréhension des principes fondamentaux de la plasticité cérébrale et de l’apprentissage.

Il est temps que chaque enfant, chaque adulte prenne la pleine mesure du potentiel énorme de son propre cerveau – et aussi, bien sûr de ses limites.

Le fonctionnement de la mémoire, le rôle de l’attention, l’importance du sommeil sont autant de découvertes riches de conséquences pour chacun d’entre nous. Des idées très simples sur le jeu, le plaisir, la curiosité, la socialisation la concentration ou le sommeil peuvent augmenter encore ce qui est déjà le plus grand talent de notre cerveau : apprendre ! ». Stanislas DEHAENE.

 

Le cerveau et les apprentissages

Catégorie : Repères pédagogiques

Editions Nathan, août 2018

Ouvrage collectif, contribution de 30 grands experts dont Jean-Pierre CHANGEUX, Antonio DAMASIO, Olivier HOUDÉ, Alain BERTHOZ, Grégoire BORST, Francis EUSTACHE, Michel FAYOL, Jean-Philippe LACHAUX, Elena PASQUINELLI, etc.

Ouvrage de référence pour comprendre les liens entre le cerveau et les apprentissages. Il propose des thématiques générales, éclairées par des pistes de pratiques et des zooms sr des concepts-clés, ainsi que des focus sur des problématiques spécifiques. Exemples :

. Apprendre avec ses neurones

. La lecture : au-delà de la querelle des méthodes

. Ecrire

. Compter et penser-raisonner

. L’attention

. La mémoire

. Le sommeil et les apprentissages

. Les fonctions exécutives

. La métacognition et l’auto-évaluation

. Les applications des neurosciences cognitives en classe

. Du labo à l’école

. Troubles d’apprentissage et difficultés scolaires

 

La cognition. Du neurone à la société

Catégorie : Comprendre, dans un large contexte de problématiques sociales

Collection Folio essais, Gallimard, avril 2018

Edition publiée sous la direction de Daniel ANDLET, Thérèse et Catherine TALLON-BAUDRY

La cognition désigne l’ensemble des phénomènes qui se rapportent à l’esprit humain, son fonctionnement, ses effets sur le comportement, son émergence au cours de l’évolution, et son développement, typique ou non. Elle inclut les grandes facultés identifiées par la tradition (attention, mémoire, raisonnement, décision, langage…), mais tout autant la perception, la motricité, les émotions, la conscience, la socialité.

Rendre compte de cet immense domaine est le but des sciences cognitives, fédération de disciplines allant de la biologie à la linguistique, de la psychologie à l’intelligence artificielle, de la philosophie à l’anthropologie. De cette rencontre naissent de nouvelles questions.

Les sciences cognitives connaissent depuis un quart de siècle un formidable essor, les amenant au seuil d’applications dans de nombreux domaines, de la médecine à l’éducation, de la révolution numérique aux politiques publiques, de la culture à la justice…

Le présent ouvrage, qui ne présuppose pas de connaissances spécialisées, est organisé en deux parties. La première présente les différentes échelles auxquelles la cognition peut être appréhendée : de la molécule au neurone, du neurone au cerveau, de l’individu à la société, et pour la dimension temporelle le développement et l’évolution. La seconde est consacrée aux grandes fonctions cognitives : l’action, la conscience, la coopération, la décision, les émotions, le langage, la perception et le raisonnement.

À l’étudiant, ce volume offre un instrument de travail ; au spécialiste, un panorama des disciplines proches de la sienne ; au citoyen, enfin, une appréhension globale d’un mouvement d’idées essentiel pour nos sociétés dans la période qui s’ouvre.

_______________________________________________________________________________________________________

 

ACTUALITES DE L’EQUIPE

Les travaux de notre équipe reposent désormais sur la contribution d’une quarantaine de professionnels de l’éducation : enseignants expérimentateurs, enseignants formateurs, docteurs en sciences cognitives, personnels d’encadrement de l’éducation nationale, formateurs d’organisations hors EN.

Les évènements marquants de notre équipe au cours des derniers mois :

. Participations à des colloques comme intervenants :

  • 6èmeCongrès de Association pour la recherche en neuropédagogie (Sorbonne, 6 juin 2018)
  • LUDOVIA, Université d’été Ax-les-thermes, 20-23 août 2018
  • Formation Liban, 24-26 octobre 2018
  • Lancement du pôle (20 cogni’classes) Marennes, Charentes-Maritimes
  • Lancement du pôle 11 cogni’écoles, département du Morbihan
  • Conférence Bolivie, Semaine de la science
  • Lancement de l’expérimentation LEA.fr Collèges en collaboration avec les éditions NATHAN
  • Formation de formateurs, Académie de Versailles

. Evènements imminents

  • Formation 9 pays de l’Afrique de l’Ouest, novembre 18
  • Prix de l’i-novation, Apprendre & Réussir (dont nous présidons le Comité scientifique), 20 novembre 2018
  • Groupe de Développement professionnel, Neurosciences et pédagogie, Rectorat de Paris
  • Formation Réseau des Ecoles du Service Public, ESENESR, décembre 2018
  • Participation aux travaux du Groupe de l’Inspection Générale

. Travaux en cours

  • Restructuration de notre site « sciences-cognitives.fr » (réorganisation des rubriques, présentation des fichiers)
  • Création d’un module de formation sur les processus de mémorisation
  • Contact et relance avec les pilotes des cogni’classes (environ 500 à ce jour)
  • Réorganisation du fichier des relais-ressources (vous êtes près de 700 à ce jour)