Niveau 2 – Aide à l’enseignant

Niveau 2 – Aide à l’enseignant

Niveau 2 aide à l’enseignant  

 

Comprendre, Apprendre, Mémoriser, Les Neurosciences au service de la pédagogie

Joseph Stordeur, Edition De Boeck, 240p

Spécialisé dans l’application des neurosciences dans l’enseignement, essentiellement chez les enfants du premier degré, Joseph Stordeur rappelle les notions indispensables à connaître sur les mémoires et plus généralement le fonctionnement du cerveau en rapport avec les trois activités scolaires clés : comprendre, apprendre, mémoriser.

Le propos est clair, précis, pertinemment limité. Il s’appliquer surtout aux élèves jeunes : lire, dénombrer. Les bases sont posées et le passage à la pédagogie envisageable. Toutefois les enseignants du second degré peineront à trouver des pistes concrète de mise en œuvre.

 

Mémoire et réussite scolaire

Alain Lieury, Edition Dunod, 150p

Alain Lieury, anciennement professeur de psychologie à l’université de Rennes 2, fut incontestablement le spécialiste universitaire ayant le plus œuvré en faveur du lien entre sciences cognitives et apprentissage pour les publics de collégiens et lycéens. Auteur de nombreux livres accessibles à tout public intéressé par l’évolution des pratiques pédagogiques.

Il s’attache dans cet ouvrage simple d’accès à démonter des idées toutes faites et à poser quelques règles simples sur le fonctionnement du cerveau de l’élève : mémoire, rôle des images dans la mémoire, rappel et oubli, organisation possible face au nombre excessif des informations reçues à l’école.

Excellente introduction sur l’application des connaissances en sciences cognitives dans le monde scolaire.

 

La réussite scolaire expliquée aux parents

Alain Lieury, Edition Dunod, 280p

Alain Lieury, présenté ci-dessus, pose les bases que tout éducateur – parent, enseignant – devrait savoir pour comprendre comment fonctionne le cerveau de l’élève lorsqu’il apprend.

Sous forme de questions simples, ce livre répond aux interrogations classiques sur la lecture et ses méthodes, la mémoire, l’apprentissage par l’image et le multimédia, l’attention et la motivation, la passion et le découragement.

Cet ouvrage reprend en partie le contenu de l’ouvrage présenté précédemment.

 

Mets-toi ça dans la tête !

Henry L.Roediger, Mark A.McDaniel, Peter C.Brown, Editions Markus Haller, 340p

La plupart du temps, nous ne savons pas apprendre.

Les stratégies d’apprentissage et les méthodes pédagogiques reposent trop souvent sur des idées fausses ou douteuses, sur des slogans à la mode ou sur des intuitions naïves. Ce n’est pas une fatalité ; Les sciences cognitives ont élaboré une véritable boîte à outils qui permet à l’étudiant comme à l’enseignant de mieux maîtriser le processus d’apprentissage.

Ce livre fait le point sur les recherches actuelles et les conséquences pratiques qui en découlent pour la réussite de l’apprentissage. A travers de nombreux exemples et présentation d’expériences, on comprendra :

. Pourquoi l’apprentissage requiert des efforts

. Pourquoi et comment des tests fréquents favorisent l’acquisition du savoir et du savoir-faire

. Pourquoi le bachotage est inefficace et nourrit tout au plus l’illusion de la maîtrise

. Pourquoi les styles d’apprentissage relèvent du mythe et, de façon générale,

. Pourquoi il est nécessaire de tenir compte du fonctionnement de notre cerveau pour bien apprendre et enseigner.

Henry Roediger est l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de la mémoire depuis plusieurs décennies. La lecture de l’ouvrage est très aisée et permet de brosser un panorama assez complet des problématiques qui lient sciences cognitives et apprentissage.

 

Pourquoi les enfants n’aiment pas l’école

Daniel T.Willingham, La librairie des écoles, 210p

Daniel T.Willingham est spécialiste en psychologie cognitive et s’intéresse tout particulièrement à l’enseignement primaire et secondaire.

Le style est anglo-saxon certes, mais le contenu fiable : comment fonctionne le cerveau d’un élève, en particulier la mémoire. Où peuvent se situer les difficultés scolaires, quelle place pour l’entraînement, l’apprentissage par cœur, la culture générale, les pédagogies actives ?

Un message fort : la psychologie cognitive a fait d’incroyables progrès depuis trente ans, ce que les scientifiques savent du fonctionnement de la mémoire et du cerveau peut et doit aider les professeurs à tirer des préconisations pratiques directement utilisables en classe.

 

Les 100 mots de la psychologie

Olivier Houdé, Que sais-je ? 126p

L’auteur, déjà cité précédemment est sans doute le spécialiste le plus proche des préoccupations actuelles du monde scolaire. Ses publications, tant dans l’édition que dans les médias sont nombreuses, et son credo fort : les enseignants ne peuvent plus méconnaître les bases du fonctionnement du cerveau et ils ont pour mission de lui apprendre à réfléchir.

Ce petit ouvrage permet de s’approprier le langage de base d’introduction des problématiques posées par les sciences cognitives.

 

Apprendre à lire, Des sciences cognitives à la salle de classe

Stanislas Dehaene, Editions Odile Jacob, 155p

Plus personne n’ignore le nom de Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences, référence en matière de psychologie cognitive expérimentale, responsable au centre NeuroSpin d’Orsay.

Dans cet ouvrage collectif et de façon très pédagogique, nous entrons dans le monde de la recherche qui a effectué de grands pas sur la façon dont le cerveau de l’enfant apprend à lire. Il s’agit pour les enseignants de mettre en pratique des connaissances désormais admises par la communauté scientifique. Mais au-delà, de mieux comprendre les mécanismes en œuvre dans son cerveau, dans l’objectif de l’aider à progresser pour qu’il devienne un lecteur autonome, qui lit autant pour apprendre que pour son plaisir.

 

Apprendre avec le numérique, Mythes et réalités

Franck Amadieu, André Tricot, Retz Editions, 112p

L’ouvrage se propose de revenir sur un certain nombre de mythes autour de l’apprentissage avec le numérique, et d’en examiner objectivement la réalité à partir d’un nombre important de méta-études, et la part de perspectives possibles :

Exemple de mythes ou réalités possibles :

« On est plus motivé quand on apprend avec le numérique »

« Les vidéos et informations dynamiques favorisent l’apprentissage »

« Le numérique permet d’adapter l’enseignement aux élèves »

Autant d’affirmations que l’on entend régulièrement. Mais s’appuient-elles sur des résultats d’études sérieuses ?

L’ouvrage est organisé en 11 chapitres traitant chacun d’une attente, ou d’un mythe, autour des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement. Chaque chapitre :

. Présente un mythe

. Dresse un rapide bilan des travaux scientifiques examinant ce mythe ou permettant d’évaluer la réalité des attentes

. Décrit concrètement plusieurs études pertinentes illustrant la réalité des TICE en lien avec ce mythe

. Présente une conclusion sous forme de réponse au mythe et de propositions pour la mise en œuvre dans la classe.

 

Apprendre avec les neurosciences, Rien ne se joue avant 6 ans

Pascale Toscani, Chronique Sociale, 128p

Le monde qui vient suppose que nous sachions transmettre à ceux qui arrivent et vont nous remplacer, nous citoyens aujourd’hui adultes, la passion d’apprendre, de comprendre et d’inventer un univers dont nous ignorons encore ce qu’il sera. Ce livre nous ouvre des voies neuves pour faire évoluer ensemble notre si précieux système éducatif et lui permettre d’être demain à la hauteur d’une si haute et si nécessaire ambition.