Un collège en route avec les sciences cognitives

Un collège en route avec les sciences cognitives

Que font-ils ?

La montée en charge des changements pédagogiques s’est effectuée de la façon suivante :

  1. La Principale du collège organise une conférence pour l’ensemble des enseignants sur le thème « Sciences cognitives et pédagogie »
  2. Un atelier pour les professeurs volontaires permet de positionner chacun, des documents leur sont transmis : le visuel de la conférence, les pistes possibles, la sensibilisation pour les élèves
  3. Un stage sur mesure se déroule sur le thème des sciences cognitives et la pédagogie, des supports sont fournis
  4. Sous la houlette d’une poignée d’enseignants motivés, des projets se mettent en route
  5. En fin d’année, les professeurs ayant initié des pratiques différentes, exposent aux enseignants volontaires leurs méthodes et les résultats
  6. A la rentrée suivante, une seconde intervention complémentaire se déroule en présence du nouveau Principal

Entre temps, des changements ont eu lieu dans les équipes :

  • Changement de chef d’établissement
  • Départ d’une enseignante « leader » de l’équipe, qui exporte et développe ses pratiques dans un autre établissement.

 

Implications et initiatives après la première année

Les prénoms correspondent à des enseignants.

Florine

Action : Insérer des encarts de mémorisation dans les cours

Description : Placés à la fin de chaque cours après les activités, et aussi appelés « bilans », ils sont présentés sous forme de tableau : questions à gauche réponses à droite à apprendre « par cœur ». Soit je donne les questions/ réponses, soit je donne les questions et les élèves les réponses, soit je donne les réponses et les élèves doivent trouver les questions.

Les élèves peuvent être amenés à construire le bilan ou à fabriquer une carte mentale.

Action : Séquences de mémorisation en classe 

Description : Restitution écrite ou orale des encarts + temps de révision en fin ou en début de cours

Critère de réussite : Implication plus importante de l’élève dans le cours

Effet : effort et feedback immédiat donc motivation

Action : Préparation des contrôles 

Description : Mise en place du multi testing qui permet de désacraliser la notion de « contrôle ». Les élèves n’ont plus peur et donc utilisent toutes leurs capacités. Les évaluations sont préparées, expliquées, très ciblées.

Actions envisagées : 

QUIZLET, car une collègue d’anglais l’utilise avec succès

PLICKERS, travail sur le vocabulaire

Temps de concentration en début de cours (méditation, relaxation, respiration)

 

Margerie  (mathématiques)

Action : Séquences de mémorisation en classe  

Description : Mise en place de temps de mémorisation en fin d’heures de cours

Action : Expérimentation d’un logiciel de réapprentissage par les élèves 

Description : Utilisation de flashcards en début ou fin d’heure surtout sur le niveau 5ème (beaucoup de connaissances à acquérir).

Action : Acquisition à long terme d’un corpus d’éléments « socles »

Description : Mise en place de multi-testings répétés et espacés. Effet : Progrès rapides et de façon efficace.

Action : Apprendre à apprendre avec les neurosciences 

Description : Projection du power point sur les neurosciences destiné aux élèves. Effet : Positif au moment de la projection. Mise en place occasionnelle de jeux de mémorisation pour remobiliser les leçons de grammaire.

 

Catherine (EPS)

Action : Optimiser la préparation des contrôles  

Description : Questionnement oral sur les règles de sécurité et sur la terminologie de l’activité

Effet : Bonne implication des élèves dans la recherche des réponses. Plus d’attention lors des activités et appropriation de la terminologie dans les échanges entre les élèves.

Action : DEMI-FOND 

Nous travaillons sur le « ressenti » en fonction des intensités de course. Les élèves sur 4 vitesses de course prédéfinies, doivent être capables d’évaluer  des sensations corporelles  qui indiquent le niveau de fatigue ou pas. Critères de réussite : Un élève est capable de courir selon les temps de course différents à une allure qu’il connait et qui lui permet de finir la course. Plus le temps est long, plus il doit adapter son effort et réduire sa vitesse de course et c’est le travail sur les sensations qui lui permet de mémoriser sa vitesse de course.

Effet : capacité à doser son effort en fonction de ses capacités personnelles.

 

Germain (EPS)

Action : Optimiser la préparation des contrôles

J’essaie dans la mesure du possible (tout dépend des APSA) de faire des «situations rappels», dès l’échauffement, où les élèves sont sollicités sur ce qu’ils ont appris lors des leçons précédentes.

 

Nelly (Anglais)

Action : Cette action est complètement exposée dans une autre annexe « Utilisation de QUIZLET en anglais au collège »

 

Thomas (mathématiques)

Action : Optimiser la préparation des contrôles

Description : Entrainement au calcul mental en chaque début d’heure de cours.

Critère de réussite : Effet pour l’instant positif. Ce qui est difficile à acquérir l’est de façon bien plus rapide et bien plus efficace cette année.

 

Johanne (Physique-chimie) 

Action : Séquences de mémorisation en classe 

Mise en place de petits temps de mémorisation lors de transitions entre deux activités (indication faite de la partie de cours à relire ou des points à mémoriser).

Action : Expérimentation d’un logiciel de réapprentissage par les élèves 

Les élèves cherchent des questions et les réponses associées sur un tableau et les posent à leurs voisins, puis mise en commun.

Evolution à venir : préparation de fiches-questions-réponses par groupe et échange de ces fiches par groupe afin de gagner sur l’implication et sur l’efficacité (temps + nombre de questions).

 

Alban (Physique-chimie)

Action : Insérer des encarts de mémorisation dans les cours 

Description : Distribution en début de chapitre d’un tableau : «  à l’issu du chapitre, je dois savoir : ….   et je dois savoir-faire : ….. »

Effet : pour l’instant les élèves ne se sont pas accaparé cet outil de révision. Je prévois de leur faire lire à la fin du chapitre.

Action : Utilisation de la technique PLICKERS de test

Description : A chaque début de cours, questions PLICKERS. Chaque élève possède un flashcode PLICKERS qui lui est propre (il s’agit en fait de la carte associée à sa place).

Des questions sont préparées en amont (uniquement sous forme de QCM sur ce site) et les élèves répondent.

Après  chaque question, je présente l’histogramme des réponses de la classe et donne la bonne réponse (pas de noms d’élèves affichés).

A l’issu des questions, les élèves notent dans un tableau en fin de cahier, la date, leur score ainsi que la compétence qui va être travaillée le jour même.

Critère de réussite : J’estime que le dispositif fonctionne si le jeu favorise l’entrée dans le travail et facilite la mise au travail ensuite.

Effet : l’idée originelle était de faire préparer les questions par la classe en fin de séance et de les reposer à l’entrée au cours suivant. Le timing « serré » pour l’instant ne m’a pas permis de fonctionner ainsi. Je prépare donc les questions avant l’arrivée en classe. L’évaluation de cours de fin de chapitre ne porte que sur des questions posées sous PLICKERS (et que j’estime être le « minimum » à savoir). Aussi, l’utilisation de ce système me permet une transition « ludique » entre le couloir et le cours, sous forme de jeu, les élèves rentrent dans l’activité.

Pour l’instant le site n’a pas développé d’outils de suivi des résultats d’un élève (nombre de bonnes réponses, …)

Action : Synthèse du cours avec carte mentale

Description : Construction d’une carte mentale en fin de chapitre par le professeur dans un premier temps (faite à l’ordinateur) puis j’imagine donner la structure vierge (à remplir) et enfin laisser les élèves la construire.

 

©Equipe Sciences cognitives, Comment Changer l’Ecole